Conseils

Le meilleur moyen de nettoyer votre tapis à la vapeur

Chaque outil doit être utilisé à bon escient. Pour garantir une longue durée de vie à votre machine, il y a des règles standards à respecter. On n’exagère guère dans l’usage des appareils électroménager. C’est la raison pour laquelle cette petite retenons ci-dessous a été faite. Elle permettra non seulement aux initiés de se retrouver dans leur geste de chaque jour mais aussi à ceux qui  ont décidé d’en acquérir, de parvenir à en maîtriser l’utilisation. C’est des règles très simples mais indispensable.

Première étape : Il est indispensable de choisir une heure ou le sol peut vite sécher

Tout réside dans la planification. Vous devez vous organisez. Que ce soit sur le jour pour faire le travail ou sur l’heure. On ne prévoir pas le nettoyage sur un coup de tête. Tout est réfléchi et programmé. Il faut que La journée choisie soit ensoleillé. On ne peut pas se mettre par exemple à passer le tapis au nettoyage sachant bien sûr qu’il y a de l’humidité.

Parlant de l’heure, il faut que ce soit un intervalle de temps où tous est sorti ou au repos, histoire de permettre qu’il se sèche sans incident.

Voilà pourquoi tout réside dans la précision et le calcul de temps.

Deuxième étape : Utilisation de la méthode appropriée

Comme énoncé tantôt en haut, le nettoyeur à vapeur ne nécessite aucun détergent ou produit de nettoyage. Avec de l’eau de robinet le tour est joué. Cependant certains arrivent à prendre du détergent pour utilisation mais toujours est-il que c’est de façon facultative. Néanmoins pour les nettoyeurs qui prennent une solution de nettoyage, il est à rappeler que les pH ne doit être inférieur ou égal à 10. C’est pourquoi je conseillerai en cas d’usage d’une de ses solutions, d’utiliser le vinaigre. Il est très pratique et son pH est avoisinant 2,5 et 4,0. C’est un très bon réactif. Encore plus lorsqu’il est combiné avec le Bicarbonate de soude. Ajoutez à ses recommandations, je vous conseille de jeter un œil sur la brochure qui accompagne votre nettoyeur à l’achat. Et pour votre expérience personnelle, échangez la quantité de solution recommandée par du vinaigre. Vous serez étonné de la prouesse et du résultat obtenu.

Troisième étape : Passage de l’aspirateur sur le tapis

Il faut faire de la place. Tout déplacer serait idoine. Il faut dégager la surface à couvrir et maintenant passer un beau coup d’aspirateur. C’est le meilleur moyen d’avoir un tapis propre et hygiénique. Vous avez à la fin, le choix de remplir votre nettoyeur  et le chauffer.

Quatrième étape : Suivre le nettoyage d’un bon rinçage

Il faille noter que les solutions de nettoyage contenues dans les machines sont encore celles qui retiennent les saletés à la moindre occasion. Il suffira juste de la laisser un moment seulement et vous constaterez qu’elles emprisonnent tellement de poussière et de déchet. C’est pourquoi on recommandait ci-dessus de n’utiliser que de l’eau de robinet dans le nettoyeur. Tout contre fait pour remédier à cela, il faille même après usage de solution pour le nettoyage, de mettre de l’eau simple pour finaliser votre nettoyage. Cela en va de la propreté et de l’hygiène de votre tapis ou de votre sol. Pas de risque d’irritation dû aux composants chimiques de la solution après nettoyage.

Cinquième étape : Œuvrer pour l’accélération du processus

Tout est fin prêt. Tout ce qui manque, c’est le meilleur moyen pour sécher vite et bien ce que vous avez nettoyé. A cette étape tous les moyens sont bons. Que ce soit le climatiseur a allumé ou le ventilateur en passant par l’ouverture même des rideaux juste pour aérer l’intérieur et accélérer la phase de séchage.

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer